Toujours pas d’emploi à l’horizon

Le rapport qui accable l’assurance chômage http://www.lefigaro.fr/emploi/2013/01/22/09005-20130122ARTFIG00440-assurance-chomage-une-remise-a-plat-inevitable.php

La Cour des comptes veut réduire l’indemnisation chômage des cadres http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0202517649368-la-cour-des-comptes-veut-reduire-l-indemnisation-chomage-des-cadres-531187.php , Les Echos

Toujours pas d’emploi à l’horizon. Du coup, l’État providence doit lâcher du lest. Les riches, ce sont les cadres au chômage donc ils vont payer en priorité. Ce n’est que justice … sociale !

Tout ce « social-clientélisme » n’empêchera pas le trou de se creuser…

L’Agefi Hebdo du 10 janvier nous offre un interview de Pierre-Mathieu Duhamel, président du comité stratégique de KPMG, ancien directeur du budget au ministère de l’Economie. « De 2010 à 2013, les augmentations d’impôts ont représenté 3 points de PIB. Sur le seul budget 2013, c’est 30 Mds€ supplémentaires. Désormais la seule option raisonnable c’est la réduction de dépenses ».

L’Agefi mentionne dans ce même numéro une étude de l’OCDE. « Cette étude menée auprès de 23 pays indique qu’au-delà d’un certain niveau, un matelas de dépenses inefficaces apparaît qui entrave la compétitivité du secteur privé et freine l’efficacité du secteur public. Les pays dont les dépenses publiques sont maintenues en dessous de 40 points de PIB ont des dépenses efficaces à 98 %. A contrario, au dessus de 50, le taux baisse à 65 %. La France s’inscrit dans ce schéma ».

WANTED : homme d’État courageux plutôt que politicard dont l’horizon se limite à la prochaine élection…