L’inflation, honteuse bouée de sauvetage de nos finances publiques

L’inflation sauve le budget du gouvernement Philippe mais va à terme plomber notre pouvoir d’achat.

Les marchés sont d’excellente humeur, ils digèrent très bien la guerre commerciale sino-américaine et ne se soucient plus de l’Italie. Le rendement de l’emprunt d’Etat à 10 ans de ce pays est repassé sous le seuil psychologique des 3%.

J’en profite pour vous détailler comment le budget et les finances publiques profitent du retour de l’inflation.

Voici d’abord comment évolue officiellement l’inflation des prix depuis cinq ans :

Graphique Inflation France

La barre des 1% a allègrement été franchie.

Une infraction décontractée, assumée et complètement pas solidaire…

Le gouvernement a pris la décision de ne revaloriser les retraites de la CNAV que de 0,3% en 2019 et 2020. Ceci est en infraction avec le Code de la Sécurité sociale de notre bel Etat-providence, qui avait gravé dans le marbre de l’article L161-25 que les retraites devaient être réévaluées en fonction de la hausse des prix à la consommation.

En dehors des retraites, il est prévu que d’autres prestations ne suivent pas. Le gouvernement désindexe aussi les traitements des fonctionnaires. L’assèchement de tous ces petits ruisseaux évite quelques milliards d’euros de décaissements.

D’euthanasie en euthanasie

Lire la suite sur La Chronique Agora