Les banques rachètent la dette d’État

Les banques sauvées par les États rachètent la dette de ces mêmes États dans la logique du renvoi d’ascenseur.
Détention de la dette souveraine par les banques
Source Agefi

Depuis l’avènement des monnaies fiduciaires, banques commerciales et États vivent une relation incestueuse. Les États ont délégué aux banques commerciales la création monétaire. Ceci a permis de développer l’économie du crédit dans laquelle nous vivons aujourd’hui. Tout le monde prête à tout le monde sans être trop regardant puisque, c’est bien connu, la croissance sera toujours là. Dans le cadre de cette relation incestueuse, un pacte a été passé : les banques souscrivent aux emprunts d’État (lesquels emprunts sont estampillés ultra sûrs – croix de bois, croix de fer, si je mens, je vais en enfer) et quand les banques vont mal les États volent à leur secours avec l’argent du contribuable.